Le premier ministre Bellerive à Montréal: déclarations troublantes sur le pétrole, l’iridium et l’or d’Haïti, dans le tumulte de l’après tremblement de terre de Port-Au-Prince

[ vu 11,374 fois ]
 

Publié le 6 mars 2010

Version anglaise aussi disponible ici.

Hier et avant-hier, l’organisme GRANH, a organisé à l’École Polytechnique de Montréal, un colloque sur la reconstruction d’Haïti. Daphney Laraque une des participantes du colloque (MRDH, Mouvement pour le respect des droits humains), a posé les questions suivantes au ministre Bellerive: Est-ce qu’Haïti a prévu un plan pour l’exploitation de ses ressources? Plus spécifiquement l’or le pétrole et l’Iridium? Est-ce que des contrats ont été signés avec les pays amis d’Haïti pour l’exploitation de ces ressources, si oui de quel nature?

Jean-Max Bellerive, le même qui scandait: vaut mieux 10% de 1000$ que 100% de 0$, n’a cette fois-ci pas eu d’autres choix que de concéder une réponse. Rappelons-nous qu’à la Perle Retrouvée, le mois dernier, Ricardo Lamour (Pétition Villanueva) lui suggérait une question similaire, à laquelle il s’était abstenu de répondre en discutant de généralités. Néanmoins, le premier ministre fraichement nommé, n’a semble-t-il pas pu se désister cette fois-ci ou fuir le sujet en prosant.

CANADA-POLITICS/
Il en est même aller de 4 révélations chocs:

1 – Il y a effectivement du pétrole en Haïti.

2 – Des contrats d’exploitations et de raffineries pétrolières sont maintenant en discussion.

3 – Bellerive a connaissance de documents officiels sur la présence d’iridium en Haïti.

4 – Il y a des ressources d’or représentant des milliards de dollars en Haïti en connexion avec la république dominicaine et des contrats d’exploitation présentement en court avec le bras d’investissement pour le secteur privé de la Banque Mondiale le CFI et le F.M.I.

Tout ceci malgré le tumulte de la reconstruction d’Haïti d’après séisme.

Mr Bellerive n’a pas spécifié quelle était la nature de ses contrats, quelles compagnies ou gouvernements en sont les bénéficiaires, et quelle part (si part il y a) reviendrait à Haïti. Cependant, il semble que pour les bénéficiaires de ces contrats, la nature fait si bien les choses….

Le premier ministre et un groupe de personnalités Haïtiennes, dont l’homme d’affaires Réginald Boulos, ont travaillé sur un document portant sur l’avenir économique d’Haïti. Ce document n’expose pas les avenues que représentent l’exploitation de ces richesses extraordinaires, ni les recherches sérieuses qui ont été faites sur le sujet. Ce projet présente l’agriculture comme l’avenue à prioriser. En ignorant la question de ces ressources naturelles, c’est comme si le message envoyé était: on vous pillera, on s’enrichira, mais au moins vous aurez votre petit pain. Fait un peu décevant, ils ont, dans leur entreprise, pu ramasser quelques personnes se disant de gauche comme Michel Chancy, pour cautionner cette mascarade. Les petits paysans recevront probablement quelques miettes des ONG mais au moins ils mangeront pendant le pillage. Un sac de riz contre un sac d’or….

La question se pose alors. Que fait donc Bellerive lors de ses multiples visites à l’étranger? Solliciter les ressources de la Diaspora? Pas vraiment. Il a même l’adresse de nous mettre en garde: «N’allez pas avoir l’arrogance de nous dire quoi faire, soyez humbles». Il n’oublie pas de flatter de l’orgueil du corbeau en lui disant qu’il est indispensable de le considérer dans la reconstruction d’Haïti.

En fait, Bellerive, ex-diaspora lui-même et héros du secteur privé, s’enligne plutôt sur le discours inspirés des politiques néo-impérialistes canadiennes, à la Denis Coderre ou Pierre Pettigrew & Lawrence Cannon. Ce discours semble dire: diaspora on vous aime et on vous respecte, validez nous comme personnes pouvant représenter vos intérêts à l’étranger. Soyez sans inquiétudes, on signera les contrats d’exploitation abusifs en votre nom.

Ne me croyez pas sur parole, Bellerive n’est pas si transparent, c’est un homme intelligent, un politicien très, trop habile et il vous perdra au détour. Il suit l’itinéraire de Gérard Latortue en flattant l’étranger, il s’impose mieux à l’intérieur du pays et ces visites ressemblent de plus en plus en une campagne électorale.

Là où il faut le remercier, est que ses révélations nous obligent définitivement à remettre en question la validité des gouvernements haïtiens imposés (Latortue etc…) par les Amis d’Haïti depuis 2005 et la validité des contrats signés.

En fait, Mr. Bellerive le 10% de ces milliards, où est-il dans le plan de reconstruction d’Haïti? Et il va à qui ce 10%? Eh bien, dans ce cas là, on va prendre 100% de 0$ si vous voyez ce que je veux dire.

Et pour les corbeaux: Pourquoi ne pas donner votre fromage directement aux frères citoyens plutôt que de croire aux discours des renards et à leur générosité ?

Écrit par Zulu dit Didier Berry

Cliquez ici pour voir ou laisser un commentaire.

Voir le video suivant :
Le premier ministre Jean-Max Bellerive révèle des informations sur les richesses naturelles d’Haiti: Pétrole-Or-Iridium (video)
Lire aussi les articles suivants :
Séisme en Haïti – Une Équation Étrange ?
Le premier ministre d’Haïti Jean-Max Bellerive était de passage à Montréal

 

Tags: , , , ,

 
 

16 Commentaire(s)

  1. [...] Most of the articles that I found were lone bloggers that used other bloggers as reference. The reference chain went in a circle with no outside and authoritative reference until now. This is a breakthrough! French: http://www.mbetv.com/le-premier-ministre-bellerive-a-montreal-declarations-troublantes-sur-le-petrol... [...]

  2. Jiher de Montreal. says:

    Par un tour de magie, une information qui n’etait que rumeur pour le PM haitien, il y a a peine un mois, est devenue une evidence pour l’ancien ministre de la Planification de Michelle Pierre-Luois et actuel ministre de la Planification de son propre gouvernement. Le ministere de la Planification en Haii a, entre autres attributions, celle d’etudier, de recommander ou de rejeter toute proposition d’investissement adressee au Gouvernement. M. Bellerive, vous avez insulte VOTRE GROS BON SENS et ignore jusqu’a l’existence de VOTRE INTELLIGENCE en adoptant ces deux positions diametralement opposees dans ce court laps de temps alors que etes la reference par excellence de ce genre de dossier. Une telle legerete vous rend vraiment digne d’occuper le post de Chef du gouvernement Haitien. Avec vous couple a M. Preval je suis maintenant convaincu que mon pays, livre pour le pire entre vos mains, ne cedera pas pour demain sa place tant humiliante de POUBELLe DES ANTILLES.

  3. stupide commentaire de rodfel2001 says:

    @rodfel2001:

    Qui êtes vous pour dire à Zulu de se la fermer? Saviez-vous que ces ressources étaient en Haïti. Le peuple Haïtien est officiellement gardé dans le néant par rapport au processus de négociation entourant la gestion des ressources naturelles.

    Votre sarcasme est un tombeau à l’espoir et à la recherche de rigueur.

    Allez lire: Bad Samaritans: Rich Nations, Poor Policies and the Threat to the Developing World http://www.amazon.co.uk/Bad-Samaritans-Nations-Policies-Developing/dp/190521135X

    et peut-être que vous entamerez des actions pour vous assurer que Mr. Bellerive négocie des accords qui renforce Haïti afin qu’elle soit aussi riche que la Suisse.

  4. [...] Le premier ministre Bellerive à Montréal: déclarations troublantes sur le pétrole, l’iridium e… [...]

  5. Marie says:

    Il n’y a pas de doute que les tâches du Premier ministre d’Haïti, Jean-Max Bellerive, sont relativement complexes et difficiles de capturer dans une évaluation simple; surtout, avec les dévastations du tremblement de terre et des inondations conséquentes qui ont quitté le pays dans une forme déplorable. Cependant, beaucoup de gens croiraient que les normes de qualité sont les points de focus et clé qui mèneraient le grand public aux meilleurs résultats plutôt que de se profiter à 10 % de $1000 ou de 100 % de $0 . Il n’y a aucune telle chose à être un grand chef sans prendre des décisions necessaires aux avantages du public en general.
    À mon avis, il peut repenser si des mauvaises décisions surviennent au nom du peuple haïtien.

  6. Fili says:

    Haiti! Haiti! Haiti! Encore une fois tes enfants semblent vouloir perdre cette opportunite fondee sur le sang de ceux qui ont ete sacrifies sur l’autel de la patrie. Pauvre petit pays la morgue, l’envie, l’incomprehension, l’egoisme de plus d’un de tes rejetons vont a nouveau te faire manquer ce moment historique. Mieux vaut avoir 10% de $1000 que 100% de $0 crie ton honorable fils. Belle logique, mais dans ta miserable situation, Haiti, comere bafouee, tu es tout simplement entrain de vendre tes charmes a credit.

  7. Maxime says:

    Ce que je ne comprends pas, pourquoi est ce que les hommes et les femmes competents ne peuvent pas donner de bon resultat dans ce gouvernement?

    Pourqoui est ce que le gouvernement fait que de la politique pour politique?

  8. Marie says:

    Une des meilleures voies pour le premier ministre Haitien de servir Haïti avec intégrité c’est de prendre des décisions pour gerer les ressources du pays judicieusement. Beaucoup de gens croiraient que tous les Haïtiens ont le droit de conférer leurs intérêts, et exprimer leurs opinions auparavant, ou bien quand ces ressources sont violés. Le premier misnistre, Jean-Max Bellerive, a la responsabilité d’ aider la masse pour promouvoir les ressources d’Haiti, au lieu d’echanger un sac de riz pour un sac d’or. L’or c’est de L’or; n’est-ce pas?

  9. Daniel Mathurin says:

    La science est la loi que désormais tous les politiques sont obligés de se soumettre pour un plan de développement durable. La recherche scientifique devient un moteur formidable d’épanoissement et de sauvegarde des peuples face aux aléas du climat. Je soumets sincèrement à votre réflexion ce petit supplément d’information technique sur le site de Beloc, site d’éjectas provenant d’un impact d’astéroïde au Yucatan.
    Merci de votre attention, l’heure est à la solidarité, la fraternité et le dépassement de soi pour une Haïti où tous les peuples pourront vivre libres et égaux avec un tel patrimoine mondial qu’est le nôtre.

    Supplément d’information sur les recherches entreprises sur le site de Beloc et réaction d’Espaillat Nanita en R.D.

    Les débris de matières éjectées au site de Béloc ont une épaisseur allant de ½ à 1¼ mètre et constitue une couche 25 fois supérieure que n’importe quel autre site répertorié sur le globe. (W. V. Boyton, 1990, Université d’Arizona, USA). Il est admis de nos jours que ces sédiments atteignent 2 à 3 mètres d’épaisseur. (Note : cette estimation permet d’avoir une idée de la quantité d’iridium présente au site de Béloc)
    Le cratère du Yucatan, considéré comme le plus grand (200 km de diamètre), projeta des éjectas de matières en fusion sur le pourtour du golfe du Mexique (Tampico, Houston), dans les Caraïbes (Cuba) et particulièrement dans la presqu’île Sud d’Haïti. De l’Alabama au Guatemala, la couche d’argile est fortement imprégnée d’iridium, signature de l’impact. (Claeys Philippe, 1996, Institut für Mineralogie, Museum für Naturkunde, Berlin)
    L’iridium est dosé par activation neutronique. Un échantillon bombardé avec un flux de neutron rend l’iridium radioactif dont on mesure la désintégration au cours du temps.
    La limite C/T, correspondant à cette même période, est marquée à travers le monde par un fin lit d’argile de quelques centimètres d’épaisseur, cependant, elle est constituée, notamment, en Haïti, de sable grossier de 2 à 3 mètres d’épaisseur remplacé progressivement par du sable fortement enrichi d’iridium. (Claeys Philippe, 1996, Institut für Mineralogie, Museum für Naturkunde, Berlin)
    L’argile affiche en effet, des teneurs en iridium de l’ordre de 5 à 50 ng/g (à l’échelle de 1 mg/tonne), près de 100 fois plus que les calcaires voisins. La terre a reçu 50 à 100 ng d’iridium/cm2 soit de 5 à 10 millions d’années de pluie cosmique. Cette durée correspond au temps de dépôt de la couche d’argile? Impossible, puisque l’étude des renversements du champ magnétique terrestre permet, en effet, d’affirmer que le lit d’argile s’est formée en moins d’un million d’années. De la quantité d’iridium présent dans différents sites, les chercheurs américains de Berkeley déduisent même le flux moyen d’iridium correspondant : 60 à 100 ngxcm2 de surface au sol. Cela fournit une estimation de la quantité totale d’iridium (300000 à 500000 tonnes pour l’ensemble de la planète. (Note : sur ce tonnage, la quantité d’iridium du site de Beloc peut être calculée, je vous laisse le soin de la faire, ce métal rare est utilisé à l’échelle nano c’est-à-dire milliardième de gramme en alliage aux fibres de carbone dans la fabrication des carlings de vaisseaux spaciaux. En conclusion, il ne s’agit nullement d’un minerai exploitable en fonction de son tonnage mais suivant sa teneur en gramme dont chaque milliardième partie est un pesant d’or). Seule possibilité, l’iridium provient d’un objet extraterrestre, astéroïde ou comète, qui serait rentrer en collision avec la Terre à la fin du Crétacé. Réf.: Rocchia Robert, (1996), « Naissance d’une théorie » in « La fin des dinosaures », LA RECHERCHE No 293, décembre 96, pp. 53-54
    L’extinction en masse à la fin du Crétacé caractérise une période mouvementée avec la décroissance du nombre d’espèces de foraminifères planctoniques dont le début coïncide avec un réchauffement de quelques degrés de la surface du globe, lui même conséquence probable de regain d’activités volcaniques. On a aussi dans cette période mouvementée datant de 65 millions d’années les traces de plusieurs impacts météoritiques.
    En 1980, le prix Nobel de physique en 1968, Luis Alvarez et son fils, Walter, de l’université de Berkeley ont découvert des couches d’argile en Italie anormalement riche en iridium, métal qui proviendrait des débris d’une gigantesque météorite.
    En 1984, Bruce Bohor, de l’US Geological Survey découvre dans les sédiments de la limite Crétacé –Tertiaire une multitude de grains de quartz portant les traces d’un choc extrêmement violant du à l’impact d’un astéroïde avec la Terre, ce sont les quartz choqués. En 1991 -1992 ces deux éléments rares de la nature ont été identifiés au Sud-Est d’Haïti ; dans les montagnes de Beloc en même temps que des billes de roches vitrifiées qui constituent la preuve irréfutable de l’impact et servent d’échantillons pour les études paléontologiques comparatives.
    « Les microtectites auraient du toutes se déposer sur le fond de l’océan dans les heures suivant le choc, selon Gerta Keller professeur de Paléontologie à l’université de Princeton des Etats-Unis. Or, ce n’est pas le cas. Elles sont disposées en deux couches, séparées par une épaisseur de 15 à 20 centimètres de calcaires de grès, lui aussi parcouru de terrier. Il y a par conséquent eu deux périodes de dépôts de microtectites. Nous avons alors recherché le dépôt original des microtectites tout au long des années 90, lors de missions de terrain au Mexique, en Haïti, au Guatemala et à Belize». Réf. : La Recherche, No 379, oct.2004.
    RECURSOS MINEROS DEL PUEBLO HAITIANO
    Espaillat Nanita revela en Haiti existen grandes recursos de oro y otros minerales
    ESPACINSULAR
    SANTO DOMINGO, República Dominicana, 17 de noviembre de 2009.- El ex presidente de la Refinería Dominicana de Petróleo (REFIDOMSA), Leopoldo Espaillat Nanita, consideró que una de las soluciones del Estado Haitiano para saldar su deuda externa y solucionar la problemática socio económica que agobia a los haitianos, se encuentra en los yacimientos de oro y otros minerales que posee el territorio del vecino país.
    Espaillat Nanita reveló que según estudios e investigaciones geológicas realizadas en suelo haitiano, indican que dicha nación comparte con la República Dominicana el yacimiento de oro, sin explotar, más grande del mundo, así como un mineral poco conocido y escaso que es vital para la construcción de naves espaciales y otros aparatos de uso extraterrestre, el iridio. Estos dos recursos son suficientes para aliviar la “pobre” realidad de los nacidos en Haití.
    El también arquitecto denuncio que estos recursos son poco conocidos debido a una conspiración multinacional que pretende extraerle a los haitianos sus riquezas naturales, sobre todo las que se derivan de los minerales que abundan en el vecino Estado.
    El ex presidente de REFIDOMSA dijo que este grupo de empresas y personas de Estado se han dedicado a fomentar la pobreza en Haití, proponiendo que la Republica Dominicana sirva de muleta a la centenaria situación de miseria y marginalidad que viven la gran mayoría de nuestros vecinos.
    En ese sentido apoyó los pronunciamientos del recientemente designado Primer Ministro haitiano, Jean-Max Bellerive, sobre la búsqueda de nuevas alternativas que faciliten la creación de empleos y la atracción de inversionistas extranjeros al país más pequeño de los dos que comparten la isla de La Hispaniola, en vez de cargárselos exclusivamente a la nación dominicana.
    Espaillat reconoció que en Haití existe una clase nacionalista, conformada por políticos e intelectuales principalmente –a la que pertenece Bellerive-, interesada en que los problemas de Haití sean resueltos en su territorio y no otras partes del mundo, como por ejemplo en su vecino de isla.
    El ex funcionario energético ofreció estas declaraciones en una entrevista que realizó en el programa radial Dejando huellas, que se transmite de lunes a viernes por la emisora Dominicana FM, en horario de 4 a 6 de la tarde.

  10. Jackson5again says:

    Rodel, je suis d,accord avec toi, la diaspora se donne souvent des droits quelle n,as pas vraiment. Mais j’ai l’impression que le commentaire de monsieur zulu va plutot dans le sens qu’il y a souvent de fausses solicitation de la diaspora et qu’il y a beaucoup d’energie dans ce sens . Pourquoi? en 2005 c’est encore la même chose et c’est avec Latortue qui signait d’autres contrats d’exploitation. l’histoire se répète et il faut être encore plus vigilent. J’ai vu la vidéo et Bellerive semble dire que c’est une bonne chose que le CFI et le FMI puisent directement dans nos ressources. Quelle connerie !!!, moi non plus je ne suit plus, mais vous, vous travaillé pour ce vendeur de patrie? n’oublions pas qu’en fait de compte il n’est pas plus légitime que Latortue. Nommé – Non Voté.

  11. Benito says:

    Du blabla, du blabla et toujours du blabla. Je pense que tous ces politiciens ont été dans la même école. Ils savent manipuler les gens pour mieux les réduire en esclavage.
    Pendant que le peuple meurt sous leurs yeux, eux continuent à s’enrichir, à s’engraisser.

  12. rodfel2001 says:

    De quelle Diaspora parle t-on ici? N’est-ce pas celle qui nous voit déjà comme un autre Porto Rico? N’est-ce pas celle qui envoie une pension alimentaire au peuple Haitien et qui pense qu’elle est en train de l’aider à se développer?

    Mon cher monsieur zulu, si j’étais vous, je la fermerai plutôt ou je me serrerai les rangs derrière un politicien qui a le courage de parler ce dont la planète entière, y compris notre presse locale et notre Diaspora, semble volontairement ignorer. Pourquoi a t-il fallu Monsieur Bellerive pour que, officiellement, le peuple Haitien sache enfin qu’il a toujours été un peuple riche?
    Votre nom de plume “ZULU” traduit bien votre sentiment à l’endroit des Haitiens, puisque les Africains sont parmi ceux qui nous méprisent le plus et qui collaborent ouvertement à notre déchéance.

    Mais ne vous en faites, il y a des millions de paires d’yeux qui observent des renégats comme vous.

  13. Stephane y says:

    Les vrais choses sortent enfin. Les politiciens ont tjrs un en intérêts leur poches en non le peuple.

Laisser un commentaire


 

PUBLICITÉ

MBETV SUR FACEBOOK

MBETV on Facebook

plus » EN BREF

Ben Laden “mort” : l’image diffusée est un photomontage ?!? (Attention: images choquantes)

Ben Laden “mort” : l’image diffusée est un photomontage ?!? (Attention: images choquantes)

Plusieurs médias diffusent une photographie censée montrer Oussama Ben Laden quelques minutes après sa mort. Un vulgaire photomontage. Les médias vont-ils trop vite ? Quelques heures à peine après que les Etats-Unis eurent annoncé la mort de l’homme le plus recherché du monde, le chef d’Al Qaïda Oussama Ben Laden, tué par un commando américain lors d’une opération au...

 
Un mois d’activités féministes du 8 mars au 3 avril 2011

Un mois d’activités féministes du 8 mars au 3 avril 2011

Pour la police israélienne: Libérer Mahmoud Jabari !!!

Pour la police israélienne: Libérer Mahmoud Jabari !!!

 

plus » DOCUMENTAIRES VIDEOS

Documentaire: “Marijuana: A Chronic History” [VIDEO]

La lutte contre la consommation de drogues en Amérique a été en cours depuis le début du siècle dernier, mais le terme “guerre à la drogue” ne faisait partie de notre dialogue national qu’en 1970 quand il a d’abord été utilisé par le président Richard Nixon. Le documentaire tente d’éduquer tous ceux qui ont encore une mentalité Reefer Madness, qui pense toujours...

 

Documentaire: “The End of Poverty” [VIDEO]

Documentaire: “The Empire in Africa” [VIDEO]

 

plus » HAITI RECONSTRUCTION

Élections en Haïti et Ressources naturelles: Secret ou silence des candidats sur l’or – iridium – pétrole

Élections en Haïti et Ressources naturelles: Secret ou silence des candidats sur l’or – iridium – pétrole

English version here: Haiti Election: Natural Resources – Secret or silence of the candidates!! Gold – Iridium – Oil Pour se souvenir, un an après, l’attitude scandaleuse du Premier Ministre Jean-Max Bellerive concernant les ressources naturelles d’Haïti inavouables dans les plans officiels de reconstruction, mais convoitées par le F.M.I., la Banque Mondiale, Le CFI et...

 
Haiti Election: Natural Resources – Secret or silence of the candidates!! Gold – Iridium – Oil

Haiti Election: Natural Resources – Secret or silence of the candidates!! Gold – Iridium – Oil

Tournée au Québec et au Canada du Dr William Álvarez Consuegra, membre de la mission médicale cubaine en Haïti

Tournée au Québec et au Canada du Dr William Álvarez Consuegra, membre de la mission médicale cubaine en Haïti